21/10/2017 fleche
fleche
Ste Céline fleche
 
 

Mieux vaut comprendre peu, que comprendre mal - Anatole France



Alimentation

Régime Hyposodé
Régime sans résidu strict
Vitamine A
Vitamine C
Vitamine D
Vitamine E
Vitamine K

Vitamine E


Préambule

Elle se trouve dans tous nos tissus.
La vitamine E a un effet protecteur particulièrement important vis-à-vis des cellules de l'organisme.

 

Rôle

  • rôle préventif dans le développement des cancers et sur le vieillissement.
  • limiterait les effets néfastes du cholestérol (pour les maladies cardiovasculaires).
  • atténue l'effet négatif de la pollution sur nos poumons.
  • atténuerait la ménopause.
  • dope notre système immunitaire.

Il n'existe pas de preuve formelle, mais on pense que la vitamine E a un pouvoir cicatrisant aussi bien sur les blessures internes (ex: ulcères) que sur les blessures externes (ex: l'acné).

 

Apports recommandés

Les fumeurs doivent augmenter leur apport en vitamine E pour compenser le stress infligé à leurs poumons. De même, la pollution accentue nos besoins en vitamine E.

 

 
mg par jour
Nourrissons 0 à 1 an
4
Enfants 1 à 3 ans
6
Enfants 4 à 6 ans
7.5
Enfants 7 à 9 ans
9
Enfants10 à 12 ans
11
Adolescents 13 à 19 ans
12
Adultes
12
Femmes enceintes
12
Femmes allaitantes
12

Apports journaliers recommandés

 

Carence

Très rares car cette vitamine se trouve abondamment dans notre alimentation. Cependant deux catégories de personnes sont à risque de carence. Il s'agit des bébés prématurés et des personnes qui n'absorbent pas correctement les matières grasses.

 

Sources alimentaires

  • huiles végétales (principalement dans les huiles de tournesol et de germe de blé)
  • céréales
  • graines
  • fruits oléagineux (amandes, noix du Brésil, noisettes, graines de tournesol, noix...)
  • mangue et la pomme de terre douce en sont riches.
  • légumes verts (en petite quantité).

 

Précautions

Prendre beaucoup de vitamine E n’est pas dangereux mais n’est pas non plus bénéfique.
Il n'est jamais recommandé d'abuser des suppléments.

Un apport trop important en vitamine E pourraient causer des troubles gastro-intestinaux et des maux de tête.

 

Sources :

http://www.dietobio.com/vegetarisme/fr/vit_e.html
http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/vitamines_mineraux/vitamine_e.htm

 


 
HdP