27/06/2017 fleche
fleche
St Fernand fleche
 
 

Les mots d'amour ne durent pas toujours, les maux d'amour sont là pour la vie - inconnu



Fiches pour Aide Soignante
Nous vous donnons ici quelques fiches techniques que nous livrons à nos Aides Soignantes


10 conseils contre la constipation
Aide à domicile
CLIC
Conduite à tenir chez la personne en fin de vie
Conduite à tenir en formation
Conduite à tenir face à la canicule
Conduite à tenir face à un décès
Conduite d'un atelier
Hospitalisation en Psychiatrie
Les bas de contention
Logement indigne
Protection Juridique
La M.D.P.H.

Conduite à tenir chez une personne en fin de vie


Objectifs :

  • Répondre aux besoins de l'usager lors des derniers moments de sa vie.
     
  • Mettre en place un système d'aide, de soutien et de conseil afin de faire face a une situation de fin de vie (usagers et son entourage).
     
  • Prendre en charge l'usager dans son individualité, avec son passé, sa maladie et ses attentes.

Le but est de préserver son bien-être et son autonomie autant que possible.

 

Conduite à tenir

  • II s'agit avant tout de soins de confort, par conséquent, il est nécessaire de privilégier ses demandes. 
     
  • Respecter la dignité de la personne. L'attitude la plus logique est d'accompagner l'usager.
     
  • Les soins palliatifs ont pour but d'éviter la déshydratation, la survenue de problèmes au niveau de la peau (escarres +++) et de prévenir et traiter les infections diverses (survenant plus fréquemment chez la personne dépendante), dues a un affaiblissement de ses défenses immunitaires.
     
  • Améliorer le confort physique de la personne
     .
  • Traitement de la douleur (évaluation de la douleur et transmission au médecin traitant)
     
  • Atténuer les symptômes pénibles lies à la maladie
     
  • Etre attentif à tout y compris les détails: installation dans Ie lit, conseils personnalisés. Privilégier la demande de la personne. Par exemple, si un matin, la personne ne désire pas faire sa toilette du dos, l'AS ne lui fera pas.
     
  • Si la personne le demande, effectuer des massages peut soulager sa douleur ou tout simplement lui être confortable. Par exemple, pendant les préventions d'escarres (surtout des talons), s'attarder plus longuement sur cette partie, et masser le pied dans sa totalité
     .
  • Etre a l'écoute de la personne.
     
  • Accepter la personne et la réalité des choses sans vouloir la changer. Il faut accepter la mort qui approche.
     
  • Il faut laisser l'usager exprimer ses pensées, ses craintes, et ses émotions. Cela nécessite une certaine sensibilité. La personne, pour qu'elle puisse s'exprimer librement, a besoin de se sentir en confiance, soutenue. Attitude de compréhension.
     
  • Pour qu'une relation soignant-soigné ou aide-soignant / usager se crée, il faudra également se sentir à l'aise avec la personne, être soi-même, chaleureuse, tendre et surtout sereine. L'écoute est primordiale mais pas toujours facile
     .
  • Se rendre également disponible pour la famille. Dans la limite des compétences de l'AS, rassurer et écouter l'entourage de la personne. (envisager leur possible participation aux soins).
     
  • Si la personne n'est pas dans la capacité de s'exprimer:
    • Observer les attitudes, le faciès, les gestes.
    • S'entretenir avec la famille (qui connaît la personne et par conséquent peut analyser les attitudes)
    • Utiliser des médiateurs, comme, par exemple une craie et une ardoise pour que la personne puisse écrire ce qu'elle a envie d'exprimer (dans la limite de ses capacités).

 

CRF SSIAD Sedan –Validé par l'ARESSAD - décembre 2010


 
HdP