27/06/2017 fleche
fleche
St Fernand fleche
 
 

L'Homme ordinaire ne se préoccupe que de passer le temps, l' Homme de talent que de l'employer - Arthur Schopenhauer



Fiches pour Aide Soignante
Nous vous donnons ici quelques fiches techniques que nous livrons à nos Aides Soignantes


10 conseils contre la constipation
Aide à domicile
CLIC
Conduite à tenir chez la personne en fin de vie
Conduite à tenir en formation
Conduite à tenir face à la canicule
Conduite à tenir face à un décès
Conduite d'un atelier
Hospitalisation en Psychiatrie
Les bas de contention
Logement indigne
Protection Juridique
La M.D.P.H.

Conduite à tenir face à un décès


Objectifs :

  • Répondre au questionnement des aide-soignantes quant à l'attitude à adopter en cas de décès.
  • Mettre en place un système d'aide, de soutien et de conseil, pour faire face à la situation douloureuse du décès.

 

Conduite à tenir :

 

  • Lorsque le décès survient pendant le soin :

Mettre au propre, mais pas de toilette mortuaire, qui est un acte très particulier, qui requière des connaissances techniques, et qui sera refaite par les agents des pompes funèbres dans la majorité des cas.

On prévient le médecin, le service, la famille (ou on fait prévenir par l'IDE du service).

En fonction du ressenti de l'AS, plusieurs cas de figure sont à envisager :

- Elle continue sa tournée normalement
- Elle continue sa tournée avec une collègue ou une IDE
- Elle ne peut pas continuer, l'IDE la soulage des usagers qui restaient sur la tournée, et la rejoint, ou lui envoie une collègue. Il faudra alors envisager un accompagnement de cette AS (formation en interne – avec une autre AS, ou avec une IDE - ou en externe).

     

  • Lorsqu'on sent que la personne est sur le point de décéder

Toujours en fonction du ressenti, il est important de faire comprendre à l'entourage ce que l'on ressent, il n'existe pas de phrases toutes faites, mais on peut utiliser : "attendez-vous au pire", "je trouve Mme X moins bien qu'hier,…"

Dans tous les cas, il faut essayer un maximum de ne pas fuir, ne pas se dérober.

Comme précédemment, si une personne est en fin de vie, que les manipulations sont très douloureuses, et ou que l'AS appréhende d'y aller seule, il est possible de prévoir une intervention à 2 AS ou 1 AS et 1 IDE. En parler en équipe.

     

  • Lorsqu'on pense que la personne est décédée :

Vérifier l'absence de pouls et de respiration, prévenir ou faire prévenir le médecin, le service et la famille (faire prévenir par l'IDE), ne pas bouger la personne tant que le médecin n'a pas constaté le décès.

 

- Face à ces différentes situations, il arrive que la famille soit présente mais totalement désemparée, l'AS ou l'IDE peut alors :

Vérifier si le médecin a été appelé.

Demander si un membre de la famille, ami ou voisin peut venir les soutenir

Vérifier si un organisme de pompes funèbres a été prévenu. (attention, certains usagers ont signé une convention obsèques avec un organisme particulier, qui règle toutes ces démarches).

Les IDE doivent penser également à clore le dossier (se reporter à la fiche de fin de prise en charge).

 

- Dans le cadre du décès d'un usager:

Les IDE préviennent les AS du secteur concerné avant les obsèques. Une carte est envoyée à l'entourage par le service.

 

- Dans le cadre du décès d'un proche du personnel :

Les IDE préviennent l'ensemble de l'équipe avant les obsèques.

 

Important :

 

En fonction des religions et convictions, certaines consignes sont à respecter, l'idéal serait de demander lors de l'entrée dans le service la conduite à tenir en cas de décès, il est toutefois très délicat de poser la question, et le décès est rarement prévisible dès l'entrée (sauf situation exceptionnelle).

Conseils pratiques à donner à l’entourage:

Penser à fermer les radiateurs, et les fenêtres, enlever les fleurs de la pièce.

Si les bijoux doivent être retirés, les enlever rapidement.

 

 

SSIAD Sedan –Validé par la réunion de travail du 3 octobre 2005


 
HdP