21/11/2017 fleche
fleche
St Albert fleche
 
 

Ce n'est pas la force, mais la persevérence, qui fait les grandes oeuvres. - Samuel Johnsonn



Pharmacie

Ces fiches ont une valeur paramédicale, et permettent d'aider les aides-soignantes et les infirmières à mieux exercer leur rôle de prévention, surveillance, etc ...

 

Antalgiques
Antibiotiques
Anti Coagulants
Anti Inflammatoires
Anti Dépresseurs
Anti Epileptique / Convulsivants
Chimiothérapie
Diurétiques
Hypnotiques
Laxatifs


Laxatifs

 

Objectifs :

Les laxatifs sont un groupe de médicaments distincts qui peuvent être utilisés pour traiter la constipation.
Ils peuvent être achetés avec ou sans ordonnance.

 

Présentation :

Les laxatifs se présentent sous formes de comprimés, de capsules, de poudre, de granules, de liquides oraux, de suppositoires rectaux, de lavements.

 

Contre-indications générales :

  • allergie à un des composants
  • grossesse ; allaitement
  • certaines pathologies du tube digestif (parlez-en à votre médecin)
  • déshydratation
  • en cas de pathologie du rectum pour les laxatifs en suppositoires.

 

Indications :

  • Ces médicaments sont administrés pour prévenir ou traiter la constipation.

 

Les différents types de laxatifs :

Type de laxatifs
Exemples
Principe d'action
Indication
Tolérance
Laxatifs de lest :
- fibres alimentaires
- son
- mucilages
Infibran
Kellogg’s All Bran
Spagulax, Normacol
Permettent l’augmentation des résidus et de l’eau fécale.
Traitement de fond de toute constipation.
Bonne tolérance sauf parfois ballonnement, flatulence.
Laxatifs osmotiques :
- sucres (lactulose, lactitol, sorbitol)
- ions (sulfates de soude, de magnésium)
- polyéthylène-glycol (PEG 3350 ou 4000)
Lactulose, Duphalac

Sulfates de magnésium

Transipeg, Movicol, Forlax

Permettent
l’augmentation de l’eau fécale. Les selles sont plus humides donc plus molles.
Traitement occasionnel des constipations sévères.
Risque de ballonnement, flatulence avec les sucres, ou diarrhée si dose excessive.
Laxatifs stimulants :
- anthraquinones (séné, bourdaine, dantrone, tamarine, cascara…)
- phenolphtaleine - bisacodyl
Tamarine, Sénokot


Purganol, Ex Lax
Contalac, Dulcolax

Permettent la sécrétion d’eau et d’électrolytes dans le grêle et le côlon, ce qui provoque un effet stimulant sur la motricité colique.
Traitement de la constipation.
Risque d’effets secondaires contre-indiquant leur utilisation :
- hypokaliémie - déshydratation
- lésions des plexus nerveux coliques.
Laxatifs émollients :
- huile de paraffine
- huile de vaseline
Docusate, Lansoyl, Colace
Ils ont un effet lubrifiant.
Traitement adjuvant dans les constipations bénignes.
Risque de suintement anal gênant.
Laxatifs rectaux :
- sorbitol
- glycérine
- CO2
Microlax
Suppositoire à la glycérine
Eductyl (suppositoire effervescent)
Ils ont un effet de « starter » pour la défécation.
Traitement utile en cas de dyschésie.

 

Précautions :

  • Si vous souffrez de colite (inflammation du colon), indiquez-le à votre médecin.
  • Si vous souffrez de douleurs abdominales, de nausées, de vomissements ou de fièvre, ne prenez pas de laxatifs.
  • Indiquez à votre médecin si vous prenez déjà d’autres traitements.
  • Si vous souffrez de diabète, vous devez savoir que certains laxatifs contiennent beaucoup de sucres.
  • Ne pas prendre de préparation de Docusate avec de l’huile minérale.
  • Eviter l’utilisation prolongée de laxatif.

 

Effets secondaires :

Effets Secondaires
Conduite à Tenir
Coloration des urines et des selles Eviter les laxatifs à la phénolphtaléine (par exemple : Ex Lax).

Crampes

Assurez-vous que vous prenez la bonne dose en en parlant avec votre médecin.
Diarrhée Il faut s’assurer que ce n’est pas une fausse diarrhée (due à un fécalome par exemple).
Si la diarrhée persiste et vous incommode, parlez en à votre médecin, qui vous fera certainement arrêter le traitement.
Confusion Faire une surveillance de l’état général.
Irrégularité du rythme cardiaque Faire une surveillance régulière des pulsations cardiaques.
Fatigue Expliquer que cela est du au traitement.
Difficulté respiratoire Faire une surveillance de l’état général.
Hémorragie rectale, formation de cloques, sensation de brûlures Dès que ces signes apparaissent parlez en, il faudra voir pour arrêter le traitement.
Eruptions ou démangeaisons cutanées Faire une surveillance de l’état cutané car il y a un risque allergique.

 

 

Lexique :

- Dyschésie : difficulté d’émission des selles.
- CO2 : dioxyde de carbone
- Electrolyte : c’est une substance chimique capable de transporter ou de conduire une charge électrique dans une solution. Dans l’organisme, les électrolytes jouent un rôle dans la transmission des influx nerveux, dans le maintien du métabolisme cellulaire te dans d’autres fonctions. Les ions sodium (Na+) et les ions potassium (K+) sont deux électrolytes présents dans l’organisme humain.
- Hypokaliémie : taux anormalement faible de potassium dans le sang.
- Mucilage : solution visqueuse formée par un mélange de gomme dans l’eau, utilisé en médecine comme laxatif.
- Son : enveloppe dure qui entoure les grains de céréales. Sa richesse en fibres en fait un aliment important pouvant jouer un rôle protecteur pour les intestins.

 

 

 

CRF SSIAD Sedan – Mai 2006
Rédigée par Elisabeth EIDE 2A – Validée par Mr LEDRU Pharmacien

 


 
HdP