24/10/2017 fleche
fleche
St Florentin fleche
 
 

Il vaut mieux débattre d'une question sans la régler que la régler sans en avoir débattu. - Joseph JOUBERT



Protocole Soins
Les protocoles sont réalisés par l'Aressad et n'ont pas valeur de "lois". Ils sont adaptés aux services de soins infirmiers à domicile.
(Rédaction: Hélène LANGLET)

Pour tous les soins, se laver les mains après avoir ôté les gants. En effet, le port de gants favorise la multiplication des germes. C'est un milieu, chaud, humide donc propice à la multiplication, même si on s'est lavé les mains avant. Pour les toilettes intimes, il est indispensable de porter des gants, ceci fait partie des précautions standard
 

Accident d'exposition au sang (AES)
Collyre chez une personne soignée à domicile
Conduite à tenir chez le porteur d'une sonde urinaire
Conduite à tenir au domicile
Conduite à tenir en cas de chute
Conduite à tenir en cas de mycose
Conduite à tenir face à un patient en chimiothérapie
Eau Gélifiée
Lavage simple des mains
Manucure
Pose d'un étui pénien
Prévention des escarres
Prise du pouls
Réfection du lit médicalisé
Soins de bouche
Soins divers
Soins d'hygiène oculaire
Toilette génito-anale


Pose d'un étui pénien


Objectifs:

- Recueillir les urines chez l’homme incontinent et les collecter dans une poche.

 

Matériel :

Sur un plan de travail propre et dégagé :
- Matériel pour la toilette génitale
- Etui pénien adapté à la verge
- Poche à urines
- Support de la poche
- 1 sac poubelle pour le matériel sale
- Gants non stériles à usage unique
- savon liquide et serviette pour le personnel

 

Actions :

Afin de respecter la pudeur du patient, (et pour éviter les courants d’air), fermer portes et fenêtres si besoin.
Demander au patient s’il n’a besoin de rien (urinal,…)
Se laver les mains.
Après avoir effectuer la toilette génitale, enfiler l’étui sur la verge sans décalotter, le faire dérouler et adhérer à la verge. En fonction des marques : enrouler si besoin la bande adhésive autour de la verge sans serrer.
Raccorder l’étui à la poche à urines, sans faire de coudes.
Accrocher la poche, au lit, au fauteuil, ou autour de la jambe.
Se laver les mains.

 

Transmissions :

Transmissions écrites sur le dossier de soin (soin, état de la peau), et orales à l’infirmière si besoin.

 

Important :

• En cas d’œdème, de plaie, de mycose,…ne pas poser d’étui, laisser au repos pendant quelques jours.
• Ne pas raser le patient, car ceci est source d’infection, mais couper les poils si besoin.
• Ne pas arracher l’étui pénien pour le retirer, le dérouler en douceur.
• Changer l’étui pénien tous les jours après la toilette.
• Eviter de mettre du sparadrap pour maintenir l’étui en place.
• Agir avec tact, expliquer les actions.
• Ne jamais laisser traîner la poche à urines à terre.
• Vérifier le modèle avant de le poser, et veiller à ce qu’il soit adapté (il existe des modèles courts ou longs, et plus ou moins larges).
• Changer la poche à urines 2 fois par semaine minimum, en fonction des habitudes du patient.
• Chez certains patients (religion, intervention chirurgicale,…), le « recalottage » est impossible.

 

CRF SSIAD Sedan – juillet 04

 
HdP