21/08/2017 fleche
fleche
St Christophe fleche
 
 

On ne croit qu'en ceux qui croient en eux - Talleyrand



Protocole Soins
Les protocoles sont réalisés par l'Aressad et n'ont pas valeur de "lois". Ils sont adaptés aux services de soins infirmiers à domicile.
(Rédaction: Hélène LANGLET)

Pour tous les soins, se laver les mains après avoir ôté les gants. En effet, le port de gants favorise la multiplication des germes. C'est un milieu, chaud, humide donc propice à la multiplication, même si on s'est lavé les mains avant. Pour les toilettes intimes, il est indispensable de porter des gants, ceci fait partie des précautions standard
 

Accident d'exposition au sang (AES)
Collyre chez une personne soignée à domicile
Conduite à tenir chez le porteur d'une sonde urinaire
Conduite à tenir au domicile
Conduite à tenir en cas de chute
Conduite à tenir en cas de mycose
Conduite à tenir face à un patient en chimiothérapie
Eau Gélifiée
Lavage simple des mains
Manucure
Pose d'un étui pénien
Prévention des escarres
Prise du pouls
Réfection du lit médicalisé
Soins de bouche
Soins divers
Soins d'hygiène oculaire
Toilette génito-anale


Conduite à tenir en cas de chute


Objectifs :

- Ne pas paniquer, prendre quelques secondes pour évaluer la situation avant d'appeler.
- Mettre en place des mesures de prévention, afin d'éviter les récidives.

 

Actions :

En cas de Chute : voir schéma ci dessous.

Mesures préventives :
- Lors des manipulations et des soins, vérifier les freins des fauteuils, les barrières du lit, la présence d'eau par terre,…
- Dégager les espaces de circulation (tapis, meubles, fils électriques et de téléphones,…) et veiller à un bon éclairage de ces espaces.
- Vérifier l'efficacité des prothèses auditives et des lunettes (et veiller à ce qu'ils soient portés).
- Vérifier les chaussures et le matériel d'aide à la marche: canne, déambulateur,… qui doit être en bon état et adapté à l'usage et à la taille du patient.
- Utiliser des moyens de contention (au fauteuil:ceinture de maintient, au lit: barrières,..) en cas de risque accru.
- Vérifier l'utilisation ou non d'un système de téléalarme (collier ou montre), et transmettre les infos à l'infirmière du service, qui verra si ça peut être mis en place.

Causes Fréquentes :
- Tous les éléments de l'environnement peuvent être en cause (cf. mesures préventives).
- Chutes avec malaise: origine cardiovasculaire (trouble du rythme, hypotension), métabolique (hypoglycémie), neurologique (accident vasculaire transitoire, absence épileptique), ou médicamenteuse.
- Chutes sans malaise: l'examen médical apprécie en premier l'état des pieds (déformations), la mobilité des chevilles, des genoux et des hanches (possibilité de fracture spontanée : col fémur). Il recherche ensuite une maladie de Parkinson, un syndrome post-chute, perturbations de la psychomotricité (test de la marche et de l'équilibre), baisse de l'acuité visuelle, prise médicamenteuse.

 

Important :

Une chute chez une personne âgée signifie deux choses:
- suspicion de fracture
- peur de la récidive, ressentie non seulement par la personne, mais aussi par son entourage familial, de sorte que certains patients sont mis dans du "coton". Evitez à tout prix cette attitude et aider la personne à reprendre confiance en elle.

 

CRF SSIAD Sedan – Validé en réunion d'équipe le 10/11/2004

 

Chute

 
HdP